Projection-débat Les routes de l'esclavage

  • Culture scientifique
Publié le 21 octobre 2021 Mis à jour le 21 octobre 2021
Date(s)

du 25 octobre 2021 au 26 octobre 2021

Lieu(x)

Campus Saint Jean d'Angely

A la Maison de l'Etudiant

Rencontre-discussion avec les réalisateurs du documentaire « Les routes de l’esclavage » en 2 parties

Inscription obligatoire aux Events ouverts au public EN PRESENTIEL via weezevent https://congresaric2021.sciencesconf.org/resource/page/id/26

A la maison de l’étudiant (MDE)

Rencontre-discussion avec les réalisateurs du documentaire 

« Les routes de l’esclavage » en 2 parties 

Lundi 25 octobre de 18h30 à 20h30 Partie I.

https://www.weezevent.com/les-routes-de-l-esclavage-1ere-partie

Mardi 26 octobre de 18h30 à 20h30 Partie II.

https://www.weezevent.com/les-routes-de-l-esclavage-2eme-partie

Juan GELAS & Catherine COQUERY-VIDROVITCH

Modératrice BALLARIN Marie-Pierre, IRD,Université Côte d’Azur, France
 

Documentaire sur « Les routes de l'esclavage »

« Les routes de l’esclavage » est un documentaire coréalisé par Daniel Cattier, Juan Gélas et Fanny Glissant avec pour conseillère historique Mme Catherine Coquery-Vidrovitch, Professeure émérite à l’université Paris-Diderot.

Le documentaire explique les mécanismes de la traite et de l’esclavage, du Ve au XIXe siècle sur l’ensemble du continent africain, en croisant les ressources historiques et scientifiques les plus diverses. Les points de vue scientifiques éclairent une narration efficace, servie par une mise en image élégante qui permettent d'entendre les témoins des différentes époques.

« Les routes de l’esclavage » s’intéresse aux conséquences de cette histoire sur les sociétés contemporaines et s’ancre résolument dans le présent.

Marie Pierre Ballarin est historienne, chargée de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), membre du laboratoire URMIS « Migrations et Sociétés » et affectée à la MSHS – SE, pôle Saint-Jean d’Angely à l’université Côte d’Azur. Elle a publié en 2000 une thèse de doctorat « Histoire de l’Afrique » sur les rituels politiques dans l’ouest de Madagascar et a été expatriée entre 2005 et 2011 au Kenya dans le cadre d’une collaboration étroite avec les National Museums of Kenya (Fort-Jesus Museum, Mombasa) et l’Université Catholique d’Afrique de l’Est de Nairobi. Depuis 2017 elle coordonne un programme financé par la Commission Européenne dans le cadre de l’outil RISE (Research Innovation Staff Exchange, MSCA H2020) intitulé SLAFNET « Slavery in Africa : A Dialogue between Europe and Africa » destiné à examiner les dynamiques sociales qui se mettent en place après les abolitions de l’esclavage et ce, jusqu’à nos jours.

Juan Gélas est auteur de documentaires et reportages pour les chaînes de télévisions françaises et britanniques ainsi que pour de nombreuses ONG de Droits Humains et de santé publique. Au centre de son travail, une recherche sur l’identité, le déplacement et l’appartenance, ainsi qu’un engagement contre les discriminations. Des questionnements l’appelant à interroger le monde qui nous entoure, proche et lointain. Il est coauteur et coréalisateur de la série documentaire "Les Routes de l'esclavage".

Catherine Coquery-Vidrovitch est une historienne spécialiste de l'Afrique, professeur émérite de l'université Paris-Diderot. Elle est l'auteure de nombreux ouvrages, dont, à La Découverte, Petite histoire de l'Afrique. L'Afrique au sud du Sahara de la préhistoire à nos jours et Être esclave.